Brèves d’ados

Voici quelques brèves d’adolescents écrites pendant mes ateliers d’art-thérapie écriture (les noms ont été changés):

“Tout d’abord, l’ado se sent entre l’enfance et l’adulticité. On lui donne plus d’autonomie qu’un enfant mais moins de liberté qu’un adulte. Les adultes le considère comme un voyou, un mal propre. l’ado change, perd sa confiance en soi, sa spontanéité, ses rêves d’enfants. C’est pour cela qu’il change de comportement. Il se cherche un genre afin de s’intégrer dans un groupe. L’ado se sent moche car son corps change trop vite et il n’a pas le temps de s’adapter à lui-même. Pour finir, il cherche à ressemble à un modèle idéal ce qui renforce son dégoût de lui-même.” Caroline., Laetitia., et Justine. 3 adolescentes qui ont participé à un stage d’art-thérapie.

“Un adolescent cherche plus de liberté en se détachant de ses parents pour approcher de plus près “la réalité” de la vie. On essaye de se différencier des autres. Tout ça apporte un changement physique et mental. C’est une période où on a plus de problèmes et où on les résout (en quelque sorte). On se sent mal à l’aise. On perd pour la plupart confiance en soi.” Cécile.

“Etre ado, c’est aussi être bête, avoir la puberté et être entre l’enfance et l’adulte. Cette génération est horrible. Elle se moque et s’insulte; elle blesse les autres. L’ado se sent oppressé et seul.” Mélanie

“A l’adolescence, plus communément appelée l’âge bête, l’adolescent lambda se met aux réseaux sociaux.
On ne range pas sa chambre: il y a des caleçons et des chaussettes partout.
Dans le même temps, on devient facilement irritable et fatigué car c’est à l’adolescence qu’on doit le plus dormir et manger (besoin de calories).
A un petit moment, on est tenté de faire l’amour.
A l’adolescence, on sort moins de sa chambre et on est souvent en conflit avec ses parents.
On dort et on est malade car on boit trop d’alcool, moi-même je bois du cidre et du champagne*.
Quand l’adolescent de base est seul dans sa maison (ni parents ni frères et sœurs), dans 90% des cas, il se met à jouer à des jeux vidéos malgré l’interdiction expresse de ses parents.
A l’adolescence, on a trop la flemme et on bouge que rarement. Notre corps se couvre de poils comme un singe.
* attention, l’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec prudence.”
Thomas et Fabrice.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *